Pour la première fois, plus de 174 renards ressentent la liberté après avoir été enfermé dans des cages pour leur fourrure.

  • Sauvés par des militants pour la cause animale, les renards ont été ensuite recueillis par un monastère bouddhiste. Ce fut une longue opération de secours. En Chine, le groupe d'activiste dont une femme prénommée BoHe ont réussi à sauver 174 renards argentés connu pour leur fourrure. Les animaux étaient enfermés dans l'une des nombreuses fermes à fourrure du pays. Cette ferme s'apprêtait à fermer ses portes, il était donc évident pour l'établissement de se débarrasser des animaux restants. 

  • Les militants ont préparé toute une organisation pour pouvoir récupérer des dizaines et des dizaines de renards. Equipés de camionnettes, de cages et de nourriture, ils sont donc partis sauver le plus d'animaux afin de les rapatrier avec eux. Mais malheureusement, les renards n'étaient plus sauvages et par conséquent, ils ne pouvaient plus vivre dans la nature. C'est alors qu'ils prirent la décision d'accueillir les renards dans un monastère bouddhiste !

  • Les moines qui étaient sur place ont tout de suite accepté les renards sur leur vaste terrain, accueillant au total 174 animaux ! Karen Gifford, l'une des activistes, a posté sur sa page Facebook "Ces renards seront à l'abri du danger et nourris pour le restant de leur vie. Ces précieuses créatures peuvent désormais courir, jouer et vivre". 

  • Photo d'un moine priant à genoux au milieu des renards

    Aujourd'hui, le marché de la fourrure animale perd de plus en plus de crédit, pour notre plus grand bonheur ! La vente de vêtements et de sacs faits à base d'animaux nés et élevés dans des cages dans le seul but de les tuer pour leur fourrure n'aura bientôt plus lieu d'être. 

  • Vidéo de la libération des renards

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires