Certaines personnes préfèrent faire confiance aux animaux plutôt qu'aux humains, car l'amour qu'un animal témoigne est sans failles, sans taches. Une bête, même sauvage, est incapable d'hypocrisie, de coups de putes et de haine. Simple réalité.

Le photographe Goran Anastasovski, dans le métier depuis 15 ans, aime prendre la faune sauvage en photo et immortaliser des moments qui laissent paraître le "côté humain" des animaux (ce qui est paradoxal dans ce qu'on dit, oui). Son but est de nous pousser à montrer plus d'intérêt à la protection de notre patrimoine naturel et sauvage.

Si ces clichés peuvent toucher ou émoucvoir une personne déjà, pour qu'elle prenne conscience de la beauté et de la capacité des animaux à manifester de l'amour et une précoccupation pour leurs semblables, le but de Goran Anastasovski (qui rejoint le nôtre) sera déjà, en quelque sorte, atteint.

Suivant
1 / 40
Liker sur Facebook :