De tous les êtres vivants qui peuplent la terre, les abeilles ont été désignées comme étant les plus importants pour la survie de notre espèce. C'est ce que Déclarent les scientifiques de l'institut Earthwatch, une organisation caritative internationale qui œuvre pour le bien de la planète. Ayant constaté une grande diminution de ces insectes, les scientifiques craignent que notre espèce ne survive pas s'il se produisait une extinction des abeilles.

Il faut savoir qu'environ 60 à 90 % de la nourriture que nous mangeons a besoin de l'aide de pollinisateurs tels que les abeilles pour se reproduire. Ce qui comprend en grande partie des fruits, des légumes, des graines et des noix, que nous consommons régulièrement. Il se pourrait même que notre espèce ne soit pas la seule qui puisse être menacée si les abeilles venaient à disparaître.

  • Au fur et à mesure que les populations d'abeilles diminuent, la biodiversité de la terre est elle aussi affectée, ce qui a un impact sur d'autres espèces. Voici un exemple qui illustrera mieux ces affirmations : les plantes d'amande dépendent de la pollinisation pour produire des noix d’amande et les coques de ces noix sont utilisées pour nourrir les bovins et les poulets. Donc s'il n'y a plus d'abeilles, il n'y aura plus d'amandes, plus de bétail ni de poulet, ce qui signifie que les humains auront moins de viande, moins de lait et encore moins d'autres produits. 

  • Ayant mesuré toutes ces conséquences, des ONG et des groupes d'activistes tentent de faire adopter des lois qui protégeraient ces insectes, mais cela n'est pas toujours facile quand on sait qu'une véritable industrie de plusieurs milliards de dollars tourne autour des abeilles et de leurs produits.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires