Epuisé, les yeux larmoyants et affamé, l''animal a marché jusqu'à la grande ville industrielle russe de Norilsk, dans le nord de la Sibérie. Ce lundi, un ours polaire est entré dans la ville industrielle pour la première fois en 40 ans. Nous parlons d'une femme, et comme elle décrit The Siberian Times , elle était visiblement faible et apparemment malade.

 

  • .

  • Oleg Krashevsky, un expert de la faune locale qui a observé l'ours de près, a déclaré que l'animal semblait également avoir des problèmes de vision.L’animal finit par s’allonger sur le sol, où il resta des heures à la périphérie de la ville, ne se levant que pour renifler de la nourriture. Ces pattes étaient couvertes de boue par le long chemin parcouru pour s'y rendre.

  • La Russie a vu augmenter le nombre d'ours polaires à la recherche de nourriture dans les villages et les villes du pays. Cette augmentation coïncide avec les effets persistants des changements climatiques sur l'habitat de l'espèce. Alors que la glace sur laquelle les ours polaires dépendent pour la chasse et le repos disparaît, de plus en plus d'animaux se retrouvent dans les villes et les foyers à la recherche de quelque chose à manger.

  • Les habitants de Norilsk pensent que l'ours est entré dans la ville après avoir quitté son habitat naturel et traversé la péninsule de Taymyr - un voyage d'environ 1 300 kilomètres - à la recherche de nourriture, rapporte The Siberian Times.

  • Depuis son arrivée à Norilsk, l’ours a été aperçu autour de la ville en train de traverser des routes et de chercher quelque chose à manger. Beaucoup de résidents ont réussi à s'approcher suffisamment pour capturer des vidéos et des photos.

  • Selon The Siberian Times, la police locale surveille l'animal et veille à ce que personne ne s'approche trop du gros ours. Les autorités affirment qu'elles attendent une décision du gouvernement national sur la manière de manipuler l'animal. L'ours polaire sera soit sédaté et retournera dans son habitat de la côte arctique, soit transféré dans un zoo russe.

Liker sur Facebook :

Afficher les commentaires